« Vue à vol d’oiseau » – interview avec David Powdery, pionnier dans l’utilisation des drones dans l’entraînement de football

« Vue à vol d’oiseau » – interview avec David Powdery, pionnier dans l’utilisation des drones dans l’entraînement de football

De nos jours, les équipes de football essaient d’obtenir le dessus dans chaque match. Ce qui explique pourquoi, les méthodes d’entraînement avec des drones sont de plus en plus utilisées dans le football par des entraîneurs les plus progressistes. Nous allons interviewer l’homme qui est derrière cette initiative passionnante et innovante.

Pour ceux qui participent aux entraînements de football, voir un match ou une séance d’entraînement sur le terrain paraît une activité normale. Après tout, les entraîneurs du monde entier ont passé des décennies dans leurs domaines techniques à regarder le jeu du point de vue latéral. Il est également admis depuis longtemps que le fait d’observer le sport à partir de cette perspective, certains aspects du jeu peuvent être déformés ou dissimulé à la vue. Cela peut mener à son tour à une mauvaise interprétation ou à une mauvaise analyse d’une situation de jeu.

Pour les amateurs du football qui assistent à des matchs en direct, la vision est généralement déformée, étant donné que les matchs sont suivis à partir de différents angles et points de vue. Dans les stades où il est possible d’observer le jeu d’un angle plus élevé, le problème réside dans la distance avec le terrain de jeu; toute personne qui a suivi un match depuis les plus hauts gradins du Camp Nou de Barcelone pourra le confirmer.

Le fait de voir un match à la télévision offre une vision un peu plus claire du jeu, mais souvent la caméra capture seulement une séquence limitée de ce qui se passe réellement sur le terrain, elle se centre sur le ballon, et le spectateur perd toute l’activité qui se déroule autour.

Par conséquent, il n’est pas étonnant que le football d’élite et les entraîneurs sportifs intègrent la technologie des drones dans leurs séances d’entraînement.

C1FlnWrWgAA7JqR - « Vue à vol d'oiseau » - interview avec David Powdery, pionnier dans l'utilisation des drones dans l'entraînement de football

Les avantages de l’entraînement de football avec des drones sont très clairs : il n’y a pas de meilleurs angles pour observer le mouvement, le positionnement et l’espace dans le jeu que directement d’en haut. Toutefois, pour que les drones soient réellement efficaces, la connaissance d’un expert est nécessaire, non seulement pour faire fonctionner l’équipement, mais aussi pour comprendre la meilleure façon de recueillir et d’interpréter les données.

C’est là où David Powderly entre en action. David n’est pas seulement un entraîneur de Charlton Athletic avec une licence UEFA, il est aussi pilote de drones approuvé par la CAA. L’entreprise de David, DPY Productions, est l’un des acteurs clés de ce domaine innovant; de nombreux grands clubs et entraîneurs, reconnus à l’échelle internationale, sont intéressés pour découvrir ce que cette technologie peut leur offrir. 2017 semble être l’année où l’utilisation des drones dans l’entraînement de football commence à se répandre.

Pour avoir une idée plus claire sur la façon dont cette technologie deviendra un élément essentiel pour les entraîneurs, nous avons parlé avec David Powderly pour qu’il nous donne plus de détails sur l’utilisation des drones dans l’entraînement de football.

Interview avec David Powderly, pionnier dans l'utilisation des drones dans l'entraînement de football

Bonjour David, les drones sont devenus extrêmement populaires ces dernières années. En plus, chaque jour, nous découvrons de nouvelles applications pratiques des drones. Comment vous êtes-vous intéressé à l’utilisation des drones et qui vous a donné l’idée de les utiliser comme un outil de plus dans les entraînements de football?

Tout a commencé un soir de 2015, quand l’entraîneur du Barcelone, Pep Guardiola, a déployé sa tactique face-à-face lors d’un match de la Ligue des Champions contre le Bayern de Munich au Camp Nou. Pendant 20 minutes, j’étais fasciné par l’échange tactique tel qu’il a été montré à la télévision. La vision la plus claire était transmise par une caméra d’en haut, ce qui a permis de voir totalement la position des deux équipes sur le terrain.

À ce moment, je me suis posé la question : serait-il possible de reproduire ces angles qui me permettront de voir le jeu autrement? Et, en même temps, serait-il possible de l’obtenir sans perdre de vue le cadre tactique?

Lors de ma recherche, j’ai trouvé des caméras Go-Pro et Hi-Pods, mais ces dispositifs sont très restrictifs, ils ne me donnent pas la liberté pour enregistrer un jeu. Pendant que je cherchais sur YouTube, une annonce de DJI sur les drones est apparue sur mon écran. L’annonce a attiré mon attention, j’ai fini par acheter un Phantom 3.

Une fois que vous avez eu le drone entre vos mains, comment vous êtes-vous lancé dans l’élaboration d’une stratégie qui attire l’attention des meilleurs entraîneurs du monde? Quelles sont les solutions que peut offrir un drone aux entraîneurs, et qu’ils ne peuvent pas trouver ailleurs?

La capacité d’un drone de capturer des actions dans des matchs et des séances d’entraînement à partir de tous les angles fait de lui un outil potentiellement indispensable. En tant qu’entraîneurs, nous aspirons tous à gagner ces petites marges qui augmentent le rendement des joueurs et de l’équipe. En utilisant un drone pour capturer des images aériennes, nous augmentons exponentiellement notre capacité d’examiner et d’analyser les coups à mesure que nous cherchons à améliorer la capacité de notre joueur et l’intelligence du jeu.

Durant les séances d’entraînement, les entraîneurs peuvent réviser la séance avec les joueurs afin d’analyser l’emplacement et la prise de décisions. Par exemple, j’ai eu une conversation avec l’un de mes milieux de terrain, où je lui ai dit : « Vous devez vous éloigner du ballon quand les défenseurs centraux arrivent par-derrière ». Il m’a répondu : « Oui, je comprends ». Après, nous avons examiné ensemble les images prises par le drone lors de la séance d’entraînement. Ainsi, je lui ai montré clairement à quelle fréquence il était hors de sa position. À partir de ce moment, le joueur fait totalement confiance à mon jugement en tant qu’entraîneur, et je peux appuyer mes arguments avec des preuves solides. Le drone dit toujours ce qu’il en est!

En plus d’offrir une vue aérienne très générale, les drones ont aussi la capacité se déplacer directement au-dessus de l’endroit où se déroule l’action. Par exemple, les derniers modèles peuvent se déplacer au-dessus des joueurs avec des mouvements rapides au lieu de rester fixes sur une position (une restriction qui définit le Hi-Pod). Les possibilités créatives offertes par ces innovations technologiques sont encore en train d’être explorées par les utilisateurs.

CxsJfnhW8AAUZNx - « Vue à vol d'oiseau » - interview avec David Powdery, pionnier dans l'utilisation des drones dans l'entraînement de football

Il est encore tôt, mais pourriez-vous nous dire comment les drones sont utilisés durant les séances d’entraînement?

Ils peuvent être utilisés dans de nombreux domaines. Personnellement, je les utilise pour l’amélioration du jeu de position, la défense en bloc ou la recherche de moyens avec lesquels nous pourrons appuyer un coup pied de but.

Quand le FC Barcelone m’a consulté, ils étaient intéressés à l’utiliser de cette façon, car ils font souvent face à des équipes qui utilisent une défense très fermée. De ce fait, le drone peut leur offrir une vue d’ensemble qui leur permettra de chercher les espaces et les lignes où pénétrer.

En plus, les drones peuvent être utilisés pour focaliser sur différentes positions durant tout le jeu, que ce soit en analysant la partie de la défense ou des milieux du terrain ou en observant comment le gardien de but affronte les tirs et les frappes.

Une fois terminée la séance, comment obtient-on les informations du drone? Et comment sont-elles examinées et analysées?

Les informations sont recueillies sur une carte SD, ainsi que sur le caché du dispositif pour voir les images en direct. Après, nous utilisons Sports Code, et Final Cut Pro pour éditer. Je viens de commencer à utiliser Chyronhego, un outil graphique, l’un des meilleurs logiciels que j’ai utilisés.

Cette technologie semble géniale, mais y a-t-il des inconvénients? Par exemple, y a-t-il des limites en ce qui concerne la durée de la batterie?

La durée de vie la batterie augmente, les modèles actuels fonctionnent normalement de 20 à 30 minutes. Cependant, il y a un nouveau matériel qui se connecte au moyen d’une courroie et maintient continuellement le vol du drone, sauf en cas de pluie.

Quelles sont les équipes qui bénéficient déjà de l’utilisation des drones durant les entraînements de football? Quelle a été la réaction des entraîneurs?

Les équipes comme l’Ado den Haag, la sélection nationale de Belgique, Swansea, Naples ou Hoffenheim utilisent déjà les drones, ainsi que la Fédération de football de Galles. J’ai parlé aussi avec Gareth Southgate et Rhys Long de la FA (Fédération anglaise de football) qui ont aimé l’idée. Ils essaient de l’introduire dans les différentes catégories du football masculin. Les entraîneurs adorent cette vision, car cela leur donne une nouvelle perspective de formation. Au début, certains sont un peu sceptiques, mais quand ils voient l’image offerte par le drone, ils veulent l’utiliser autant que possible.

De plus en plus d’entraîneurs adhèrent à l’idée, comment voyez-vous l’application de cette technologie dans le futur?

Les drones seront utilisés pour obtenir des données. Par exemple, le nombre de frappes, de passes ou de changements de bande effectués dans un match. Avec l’augmentation de la durée de la batterie, on utilisera de plus en plus les drones durant les séances d’entraînement.

Lors des matchs11 contre 11, les équipes modernes appliquent une grande variété d’alignements et de formations. C’est pourquoi il est important que les académies forment des joueurs polyvalents, ayant de l’expérience dans différentes positions sur le terrain de jeu. L’utilisation des enregistrements des drones peut aider à atteindre cet objectif. Cela permet aux joueurs (ainsi qu’aux entraîneurs) d’analyser clairement leur rôle et responsabilité, et d’accélérer ainsi l’acquisition des connaissances. De plus, les images qu’offrent les drones permettent de préparer les joueurs à une séance d’entraînement future ou au prochain match.

Pour être plus explicite, imaginez qu’on demande à un ailier droit de passer à une autre catégorie. L’entraîneur peut revoir ses rôles et ses responsabilités d’avance et mettre en évidence des exemples positifs de positionnement et de mouvement du joueur, en se basant sur des images déjà prises. Après le match, l’entraîneur peut renforcer l’apprentissage en examinant la performance et en la comparant. Cela aidera le joueur à affronter clairement les défis, les rôles et les responsabilités de pratique au sein de cette nouvelle équipe. Si ce processus devient une partie intégrante de la méthodologie d’entraînement, il sera en mesure d’encourager plus de joueurs à prospérer et à être promus – un signe très positif, non seulement pour la qualité des joueurs, mais aussi pour les entraîneurs qui travaillent au sein de l’académie.

Vous pouvez suivre David et son entreprise sur les comptes suivants des réseaux sociaux :

@david_powderly (Twitter)

@DPYPRODUCTIONS (Twitter)

@Mrdpy (Instagram)

Nous espérons que vous avez apprécié notre article sur l’utilisation des drones dans l’entraînement de football, et que vous êtes aussi surpris que nous sur l’utilisation variée de ces nouveaux appareils.

Partager cet article